guide

Pourquoi Open Data?

Languages:  de  el  en  es  fr  he  hr  id  is  it  ja  ko  lt  lv  my  nl_BE  pt_BR  ro  ru  zh_CN  zh_TW  my 

Open data, spécialement les données publiques ouvertes, constitue une énorme ressource encore trop peu exploitée. De nombreuses personnes et collectivités collectent une large variété de données de divers types, dans le but d’améliorer leur fonctionnement et la façon dont ils remplissent leurs missions. Les gouvernements en particulier Les usages par les gouvernements sont particulièrement significatifs à cet égard , tant en raison de la quantité et de la qualité centrale des données qu’ils recueillent, mais aussi parce que la plupart de ces données collectées par les gouvernements sont des données publiques de par la loi, et qu’elles peuvent donc à ce titre être ouvertes et mises à disposition de tiers. Pourquoi cela représente-t-il un intérêt ?

Il y a de nombreux domaines où nous pouvons nous attendre à ce que les données ouvertes soient de valeur, et où existent déjà des exemples. Il y a aussi beaucoup de groupes de personnes différents et d’organisations qui peuvent bénéficier de la disponibilité de données ouvertes, y compris le gouvernement lui-même. Dans le même temps, il est impossible de prédire avec précision comment et où la valeur sera créée. La nature de l’innovation et des nouvelles choses, c’est qu’elles vont provenir d’endroits improbables.

Il est déjà possible de désigner un grand nombre de domaines où les données gouvernementales ouvertes créent de la valeur, et il y en a probablement plus. Quelques-un de ces domaines sont:

  • Transparence and contrôle de la democratie * Participation * Auto-émancipation * Nouveaux produits et services privés, améliorés * Innovation * Efficacité améliorée des services publics * Mesure de l’impact des politiques publiques * De nouvelles connaissances découlant de sources de données combinées et des modèles dans des volumes de données importants

Des exemples existent dans la plupart de ces domaines.

En matière de transparence, des projets tels que “l’arbre des taxes” en Finlande, ou bien “où va mon argent” en Angleterre, montrent comment l’argent des taxes est dépensé par le gouvernement. Il y a également l’exemple du Canada où les données ouvertes ont économisé 3.2 milliards de dollars de fraude au crédit d’impôt pour don de charité. De la même manière, de nombreux sites, comme le site danois folketsting.dk, suivent l’activité parlementaire et le processus d’élaboration des lois, pour que vous puissiez voir ce qui se passe exactement, et quels parlementaires sont impliqués.

L’ouverture des données publiques vous aider à prendre de meilleures décisions dans votre propre vie, ou vous permettre d’être plus actif dans la société. Une femme au Danemark a créé findtoilet.dk, qui présente toutes les toilettes publiques danoises, afin que les gens connaissant des problèmes de vessie puissent maintenant être plus confiants pour sortir de nouveau de chez eux. Aux Pays-Bas le site vervuilingsalarm.nl vous avertit par un message si la qualité de l’air dans votre voisinage va atteindre un seuil défini demain. A New York, vous pouvez facilement savoir où promener votre chien, et trouver d’autres personnes qui utilisent les mêmes parcs. Des services tels que ‘mapumental’ au Royaume-Uni et ‘mapnificent’ en Allemagne vous permettent de trouver des endroits pour vivre, en tenant compte de la durée de votre trajet au travail, les prix des logements, et comment le quartier est. Tous ces exemples utilisent les données publiques ouvertes.

Economiquement, les données ouvertes sont aussi d’une grande importance. Plusieurs études ont estimé la valeur économique des données ouvertes à plusieurs dizaines de milliards d’euros par an dans la seule Union européenne. De nouveaux produits et de nouvelles entreprises réutilisent les données ouvertes. Le site danois husetsweb.dk vous aide à trouver les moyens d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison, y compris la planification financière et trouver des constructeurs qui peuvent faire le travail. Il est basé sur la réutilisation des informations cadastrales et des informations sur les subventions gouvernementales, ainsi que le registre du commerce local. Google Translate utilise l’énorme volume de documents de l’Union Européenne qui paraissent dans toutes les langues européennes pour former les algorithmes de traduction, améliorant ainsi sa qualité de service.

Les données ouvertes constituent également de la valeur pour les services publics eux-mêmes. Par exemple, l’open data peut augmenter l’efficacité du gouvernement. Le ministère néerlandais de l’Education a publié l’ensemble de ses données sur l’éducation en ligne pour réutilisation. Depuis lors, le nombre de questions qu’ils reçoivent a chuté, réduisant la charge de travail et les coûts, et les questions restantes sont désormais également plus simples à répondre pour les fonctionnaires, parce qu’il l’endroit où trouver l’information est beaucoup mieux organisé. Les données ouvertes rendent également le gouvernement plus efficace, ce qui a finalement réduit également les coûts. Le ministère néerlandais pour le patrimoine culturel publie régulièrement ses données et en collaborant avec des sociétés historiques amateurs et des groupes tels que la Fondation Wikimedia afin d’exécuter leurs propres tâches plus efficacement. Cela se traduit non seulement des améliorations de la qualité de leurs données, mais va aussi, in fine, réduire la taille du ministère.

Bien qu’il existe de nombreux exemples de la façon dont les données ouvertes créent déjà de la valeur à la fois sociale et économique, nous ne savons pas encore quelles innovations deviendront possibles. De nouvelles combinaisons de données peuvent créer de nouvelles connaissances et des idées, ce qui peut conduire à de nouveaux champs entiers d’application. Nous avons vu cela dans le passé, par exemple lorsque le Dr Snow découvrit la relation entre la pollution de l’eau potable et le choléra à Londres au 19ème siècle, en combinant les données sur les décès causés par le choléra avec l’emplacement des puits. Cela a conduit à la construction des égouts de Londres, et a énormément amélioré l’état de santé de la population. Nous sommes susceptibles de voir de tels développements se reproduire tout comme des idées inattendues découlant de la combinaison de différents ensembles de données ouvertes.

Ce potentiel encore inexploité peut être révélé si l’on transforme les données gouvernementales en données ouvertes. Cependant, afin de le révéler, il faut qu’elle soient réellement ouvertes, c’est à dire qu’il n’y ait aucune restriction (légale, financière ou technologique) à leur réutilisation par le public. En effet, chaque restriction risque d’exclure des citoyens de la réutilisation des données publiques, ou de rendre difficile leur accès à ce moyen. Afin de réaliser pleinement leur potentiel, les données publiques doivent être ouvertes.