guide

Qu'est-ce que l'Open Data?

Languages:  de  el  en  es  fr  he  hr  id  is  it  ja  ko  lt  lv  nl_BE  pt_BR  ro  ru  zh_CN  zh_TW 

Ce manuel porte sur les données ouvertes, mais de quoi s’agit-il exactement? En particulier, qu’est-ce qui fait que les données ouvertes sont ouvertes , et de quel type de données données parlons-nous?

Qu’est ce qui est Ouvert?

Ce manuel traite de donnée ouverte mais qu’est-ce exactement qu’une donnée ouverte? Dans notre cas les données ouvertes sont définies par l’ Open Definition _:

Une donnée ouverte est une donnée qui peut être librement utilisée, réutilisée et redistribuée par quiconque - sujette seulement, au plus, à une exigence d’attribution et de partage à l’identique.

La définition complète d’ouvert donne des détails précis quant à ce que celà signifie, mais pour résumé le plus important:

  • Disponibilité et accès: Les données doivent être disponible dans leurs ensembles et pour un coût raisonnable de reproduction, de préférence téléchargeable sur internet. Les données doivent êtes aussi disponibles dans un format pratique et sous forme modifiable.
  • Réutilisation et Redistribution Les données doivent être disponibles sous une license autorisant la réutilisation et la redistribution incluant le croisement avec d’autres ensembles de données.
  • * Participation universelle:* tout le monde doit être en mesure d’utiliser, de réutiliser et redistribuer - il ne devrait y avoir aucune discimination contre les champs de l’activité ou contre des personnes ou des groupes. Pour exemple, des restrictions ‘non-commercial’ qui empêcheraient les utilisations ‘commercial’ ou des restrictions d’utilisation à certaines fins (par exemple seulement dans l’éducation) ne sont pas autorisés.

Si vous vous demandez pourquoi il est si important d’être clair à propos de ce qu’ouvert signifie et pourquoi cette définition est utilisée, il y a une réponse simple: interopérabilité.

L’interopérabilité désigne la capacité de divers systèmes et organisations à travailler ensemble (inter-opérer). Dans ce cas, c’est la capacité d’interopérer - ou entremêler - des ensembles de données différents.

L’interopérabilité est importante car elle permet à différents modules de fonctionner ensembles. Cette possibilité de modularisation et de ‘branchement’ de modules est essentielles afin de bâtir de gros systèmes complexes. Sans interopérabilité, cela devient quasiment impossible - comme nous l’indique le mythe de la tour de Babel où l’(im)possibilité de communiquer (d’interopérer) conduisit à l’anéantissement de l’entreprise-

Nous faisons face à une situation similaire concernant les données. Au cœur d’une “communauté” de données (ou de code) est la notion que le matériel “libre” qu’elle abrite peut être librement recombiné avec d’autre matériel “libre”. Cette interopérabilité est absolument essentielle à l’obtention des principaux bénéfices pratiques de “l’ouverture”: l’accroissement drastique de la capacité à combiner différentes bases de données entre elles et, de ce fait, à développer des produits et services en plus grand nombre et de meilleure qualité (ces bénéfices sont discutés en plus amples détails dans la section sur le “pourquoi” des données ouvertes).

Fournir une définition claire de l’ouverture garantit que, lorsqu’on obtient deux fichiers de données de deux origines différentes, il est possible de les combiner, et nous permet d’éviter notre propre “tour de Babel”: un grand nombre de fichiers de données, mais peu ou pas de possibilité de les combiner au sein d’un système plus large dans lequel réside leur vrai valeur.

De quelles données parlez-vous?

Les lecteurs ont déjà vu des exemples de jeux de données qui sont ou peuvent être ouverts - et ils verront d’autres exemples ci-dessous. Toutefois, il sera utile de décrire brièvement quels jeux de données peut ou ne peut pas être ouvert - et, également l’importance de ne pas être ouvert.

Le point clé est que, lorsqu’on “libère” des données, il faut se focaliser sur les données non-personnelles, c’est-à-dire les données qui ne contiennent pas d’information sur certains individus en particulier.

De même, for certains types de données gouvernementales, des restrictions de sécurité nationale peuvent s’appliquer.